ENTOILAGE
 
Après différentes évaluations, Michel Porchet décide d'effectuer l'entoilage "à l'ancienne" comme en 1910, en ayant recours à la toile de lin, plus adéquate. Il existe d'autres possibilités pour l'entoilage avec du coton ou alors avec des matériaux modernes. Mais cela aurait dénaturé le projet. La toile de lin n'est pas la solution de facilité en raison de l'encollage ainsi que des travaux de couture réalisés à la main, qui doivent être particuliérement bien effectués.